0

Votre panier est vide

Comment bien conserver son whisky ? Le guide

octobre 30, 2021

Comment bien conserver son whisky

Contrairement au vin, la maturation du whisky s’arrête dès qu’il est mis en bouteille. Tant que la bouteille est fermée et bien stockée, le whisky peut rester intact pendant des dizaines voire des centaines d’années, comme le rhum. Mais dès que la bouteille est ouverte, le processus d’oxydation commence.

Malgré cela, sachez qu’il est possible d’augmenter l’espérance de vie de votre whisky. Comment ? En vous assurant qu’il est conservé suivant les normes. Pour vous aider, nous avons concocté ce guide sur comment bien conserver son whisky ? Il vous offrira des conseils et vous aidera à déguster votre liqueur sur la durée sans qu’il ne perde toutes ses qualités.

Conservation dans un espace approprié

Peu importe le type de whisky, il doit être conservé dans un endroit sombre. Cela va permettre d’éviter toutes altérations de ses caractéristiques organoleptiques. En effet, l’exposition du whisky aux rayons de soleil provoque des réactions chimiques. Il s’ensuit une décoloration et une altération du goût du whisky. Les deux endroits qui répondent le mieux à cette exigence sont la cave à whisky et l’étagère.

Généralement, les caves sont très peu exposées au soleil. Lors des constructions, tout est mis en œuvre pour que seulement une quantité minimale de soleil et de chaleur pénètre dans la pièce. De ce fait, la température ne varie pas beaucoup. Autrement dit, elle reste relativement constante (entre 15 et 18 degrés Celsius).

Comme il est évident que tout le monde ne possède pas une cave chez lui, la meilleure alternative c’est l’étagère. Surtout, lorsqu’elle est en bois. En effet, ce matériel puisqu’il est opaque, camouflera les bouteilles de whisky pour les protéger des fortes luminosités.

Les gardes manger et les placards, peuvent aussi faire l’affaire. A condition qu’ils ne soient pas près d’une fenêtre et de la lumière extérieure. Pour les vendeurs et collectionneurs qui souhaitent exposer leurs bouteilles de whisky, c’est simple. Placez-les à l'arrière d'une fenêtre munie d’un film ou d’un store anti ultraviolets.

LA POSITION IDÉALE POUR LA CONSERVATION

La position idéale pour la conservation

A la différence des vins, le whisky se conserve exclusivement en position verticale. De cette façon, le whisky ne se dégradera pas rapidement. En position horizontale ou oblique, le whisky est constamment en contact avec le bouchon de liège. Ce qui cause deux conséquences :

Tout d’abord, l’oxygène va pénétrer dans la bouteille de whisky. Par la suite, le contact entre le whisky et ce gaz va entraîner une oxydation de la teneur en alcool. Pour finir, le jour où vous voudrez déguster votre whisky, il aura une saveur désagréable.

La température à respecter

Pour bien le conserver, il faut commencer par savoir comment est fabriqué le whisky ? Après cela, vous comprendrez que s’il y a une chose que le whisky ne supporte pas ; ce sont les fluctuations de température. Selon les experts, à chaque variation l’oxygène circule dans la bouteille. Résultat, le précieux contenu est endommagé.

La température conseillée pour conserver le whisky se situe entre 15 et 20 degrés Celsius. Dans cette marge, votre whisky préserve son excellence et sa saveur. Elle ne doit surtout pas varier de 4 degrés en plus ou en moins.

Le réfrigérateur conserve bien le whisky c’est vrai. Mais seulement, sur une courte période. S’il reste longtemps au frais, le whisky perd sa saveur et devient moins aromatique. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de mettre les glaçons dans le whisky lors de la consommation. A la place, optez plutôt pour une pierre de whisky réfrigérée.

L’INTÉGRITÉ DU BOUCHON DE LIÈGE

Se rassurer de l’intégrité du bouchon de liège

Même lorsqu’une bouteille de whisky est scellée, une légère évaporation se produit. Cela permet de maintenir humide le bouchon de liège. C’est justement la position verticale, qui aide à préserver cet équilibre. Les professionnels recommandent également, de retourner de temps en temps la bouteille pour maximiser l’humidification du bouchon de liège. Toutefois, il faut le faire au plus une fois par mois.

En effet, s’il reste trop sec il peut s'écailler ou s'effriter quand vous allez ouvrir la bouteille. L’importance du bouchon de liège dans la bonne conservation du whisky n’est plus à démontrer. S’il est cassé ou abîmé, l’oxygène entrera dans la bouteille de whisky. Et nous savons tous que whisky et oxygène ne font pas bon ménage. Nous dirons même que l’oxygène est l’ennemi numéro 1 du whisky.

Transférer le whisky dans un autre contenant

Quand vous ouvrez votre whisky, le rapport air/liquide augmente dans la bouteille. Cette augmentation est directement proportionnelle à la quantité de whisky consommée. En d’autres termes, plus le niveau de liquide diminue, plus le volume d’oxygène dans la bouteille devient important.

Puisque l’oxygène occupe l’espace libéré par le whisky. Face à cette situation, la meilleure chose à faire c’est de transférer le whisky dans un autre contenant plus petit. La diminution de l’espace vide, implique une réduction du volume d’oxygène susceptible de réagir avec le whisky pour affaiblir sa saveur et sa qualité. Ainsi vous conserverez les bons arômes de votre boisson.

Le contenant choisi doit être hermétique. Sinon, il y aura évaporation de l’alcool. Pour s’assurer que le récipient est bien fermé, on peut vérifier le niveau d’alcool. S’il diminue, cela signifie que l’évaporation est importante et par ricochet, que le contenant n’a pas des failles. Dans le cas contraire, il faut le changer.

Remarque : nous vous recommandons de ne jamais conserver votre whisky dans des carafes en cristal au plomb. Même si elles sont brillantes et attrayantes, ces récipients ne sont pas appropriés. En effet, il y a un risque non négligeable de lessivage du plomb dans la boisson.

Combler le vide dans sa bouteille de whisky déjà ouverte

A défaut de transférer le whisky dans un autre contenant, vous pouvez aussi combler le vide dans la bouteille. Pour ce faire, de nombreuses personnes utilisent les billes en verre. Ils les insèrent dans la bouteille, et le niveau de liquide augmente.

Vous pouvez ajouter autant de billes que nécessaire pour que le niveau de liquide soit toujours l’équivalent d’une bouteille pleine. Cette option bien qu’intéressante, n’est pas très appréciée ; car au moyen du service, il faut des acrobaties. Surtout, lorsqu’il reste un faible volume de boisson dans la bouteille.

Utilisation d’un spray de conservation

En pratique, ces sprays permettent de conserver la boisson pendant de très longues périodes. Leur principe de fonctionnement est assez simple. En effet, ils contiennent des gaz inertes en l’occurrence l’argon et l’azote. N’ayez aucune crainte, ils sont inoffensifs.

Ces derniers, lorsqu’ils sont vaporisés dans le vin créent une sorte de tampon entre le whisky et l’oxygène. En d’autres termes, ils constituent une barrière qui empêche l’oxygène présent dans l’espace vide de la bouteille de réagir avec le whisky.

En dehors du whisky, ces sprays peuvent aussi être utilisés pour la conservation du vin et autres spiritueux. De plus, ils sont facilement accessibles. Vous pouvez en acheter sur Internet, dans les supermarchés, ou dans les magasins d’alcool.

Par mesure de précaution, prenez la peine de lire attentivement les instructions du fabricant avant l’utilisation. Pour la plupart des sprays, ils sont inscrits sur l’emballage.

carafe a whisky

Autres méthodes pour bien conserver son whisky

Si servir le whisky est un métier pour vous, alors vous pouvez investir de l’argent pour conserver vos liqueurs en état. Cela vous permet de limiter les pertes. Sur le marché, il existe du matériel professionnel pour la conservation du whisky. Les plus utilisés sont :

  • Le système Coravin : avec ce dispositif, pas besoin d’ouvrir la bouteille lors du service. En effet, il est muni d’une aiguille qui perce un petit trou. Puis, la seringue effectue le prélèvement tout en injectant un gaz inerte dans la bouteille.
  • Le système Presorvac : cet appareil est utilisé pour ôter l’air retenu dans la bouteille de whisky.
  • Le système sous azote : comme son nom l’indique, il remplit l’espace libre de la bouteille d’azote. En plus, il régule la température du whisky.
  • La tour Vacuvin : muni d’une pompe et d’un bouchon, il permet de retirer l’oxygène de la bouteille de whisky.